old couple green background
Gestion de l'incontinence

Mener une vie active avec une faiblesse de la vessie

Une faiblesse de la vessie affecte les personnes concernées physiquement et psychologiquement. Mais il y a toujours des solutions pour réduire son impact.

L’incontinence urinaire décrit toute perte d’urine accidentelle ou involontaire associée à des troubles de la vessie et/ou de la structure musculaire du plancher pelvien. 

Elle affecte environ 5 % de la population totale, avec des degrés de gravité divers, et près d’une personne sur trois après l’âge de 65 ans. Bien que ce soit un problème pour des hommes et des femmes de tous âges, il est souvent traité comme « tabou » et gardé secret par ceux qui en sont atteints. 

Ce problème pouvant survenir soudainement, il peut être difficile pour les personnes concernées de mener une vie active. Certaines activités aggravent le problème tandis que d’autres, par leur nature, éloignent les participants des toilettes. Cela peut amener des personnes à éviter les situations sociales.

Heureusement, ce n’est pas une fatalité.

Avant de parler de la manière dont les personnes concernées peuvent s’aider, il est utile de rappeler pourquoi il est si important de gérer cette situation correctement.

Comprendre les effets de l’incontinence

Si l’incontinence urinaire n’est pas traitée correctement ou à temps, elle peut mener à des risques de santé à long terme, comme :

  • Des infections urinaires. Se vidant de manière incomplète, la vessie peut voir proliférer des bactéries et autres germes qui migrent plus loin dans les uretères vers les reins, provoquant des troubles et dommages rénaux graves.
  • Des problèmes cutanés. La peau irritée par le contact constant avec l’urine ou les selles ne peut plus se défendre suffisamment contre les germes. La protection naturelle de la peau est affaiblie, causant une irritation, un eczéma chronique voire des escarres de pression.
  • Le stress émotionnel. Les gens se sentent généralement exclus ou gênés de ce problème et ne sont pas à l’aise pour en parler. La vie quotidienne peut être mise à rude épreuve, de fréquents passages aux toilettes devant être méticuleusement planifiés.

Recommandations physiques et pratiques

An elder man is happily smiling
Un homme âgé sourit joyeusement

Si vous avez été diagnostiqué(e) avec une faiblesse de la vessie, vous pouvez faire beaucoup de choses pour éliminer ou réduire ces facteurs de risque.

Pour soutenir la fonction naturelle de la vessie, vous pouvez faire de petits changements dans votre régime alimentaire et introduire des exercices quotidiens spécifiques :

  • Régime alimentaire. Suivez un régime équilibré avec plein d’aliments riches en fibres, très digestes tels que du pain complet, de l’avoine, des fruits et légumes crus, mais évitez les aliments pouvant entraîner des flatulences comme les légumineuses, choux, oignons, etc. Soutenant votre flore intestinale naturelle, le yaourt et le kéfir sont des ajouts utiles à votre régime quotidien. Régulez votre digestion en prenant le temps de manger et évitez de pousser excessivement en déféquant. Assurez-vous de boire 1,5 à 3 litres par jour. Les thés aux herbes ou aux fruits ou de l’eau légèrement pétillante sont recommandés - mais évitez jus de fruits et de légumes, thé noir, café et boissons alcoolisées car ils peuvent augmenter la miction et donc irriter la vessie.
  • Routine. Vous pouvez ‘habituer’ votre vessie à se vider à heures fixes, à des intervalles spécifiques. Au cours du temps elle s’adapte exactement à ce rythme et ‘oublie’ les besoins dans les intervalles. Commencez l’entraînement de votre vessie en allant aux toilettes durant la journée toutes les 2 heures exactement durant deux semaines. Vous pouvez graduellement augmenter les intervalles entre ces passages aux toilettes programmés. Vous devriez toujours aller aux toilettes à ces moments fixes même si vous n’en ressentez pas le besoin. Utilisez un journal pour voir vos progrès. 
  • Exercice. L’exercice régulier est très important et peut vraiment améliorer les symptômes mais choisissez des activités n’exerçant pas une forte pression sur la cavité abdominale et le plancher pelvien. Marcher, nager, danser et faire du vélo sont idéaux. 

Le yoga peut avoir des avantages multiples. Tout en aidant à réduire l’anxiété, il se concentre sur la posture et comprend des exercices pour renforcer le bassin et le plancher pelvien.

D’un point de vue pratique, c’est une bonne idée de faire une liste de toutes les situations où vous avez des pertes involontaires d’urine (peut-être en éternuant ou toussant) et de pratiquer des comportements préventifs comme resserrer votre plancher pelvien avant le déclenchement, expirer et garder votre dos le plus droit possible. Une pratique régulière peut entraîner une contraction automatique du plancher pelvien lors de situations de déclenchement.

De même, pratiquez des techniques de relaxation régulière comme l’entraînement autogène, le yoga ou la méditation et ajoutez à votre vie quotidienne des activités réduisant l’anxiété qui vous procurent du plaisir.

Améliorer la vie quotidienne

An elder couple is walking at the sea
Un couple de personnes âgées marche à la mer

Vous pouvez aussi faire de petits changements dans votre maison pour faciliter le passage aux toilettes. Assurez-vous par exemple que vos toilettes sont faciles d’accès et à la bonne hauteur pour vous. Si nécessaire, fixez des poignées au mur près des toilettes.

Pensez aussi à votre garde-robe. Chaque fois que c’est possible, portez des vêtements qui peuvent être ouverts rapidement : jupes, pantalons et robes avec fermetures éclair ou Velcro® sont idéaux. Choisissez des matières respirantes et faciles à nettoyer. Le cas échéant, des vêtements amples facilitent la vidange de poches urinaires ou le changement de protections hygiéniques.

Choisir le bon produit de continence

Outre les changements de mode de vie, un aspect important de la gestion de l’incontinence urinaire est de trouver le produit le plus approprié et absorbant. Des produits de grande qualité, portés discrètement dans les sous-vêtements, vous permettent l’évacuation d’urine de manière fiable et discrète, de protéger votre peau et d’empêcher bruit et odeurs.

Votre choix de produit dépend de la gravité et de la fréquence de votre état et doit être adapté exactement à vos besoins.