white background
At the HART

Les infirmiers ont leur mot à dire. Notre devoir est de les écouter.

« Il est loin de le temps de la hiérarchie dans les soins de santé », déclare Howard Catton, infirmier diplômé et directeur de la politique en matière de soins infirmiers et de santé auprès du Conseil international des infirmières.

Howard Catton smiling portrait
Howard Catton

Prise dans le piège des crises humanitaires, des maladies chroniques et du vieillissement de la population, une force nettement sous-estimée est à la base de changements dans le secteur. Les infirmiers.

« Les infirmiers et leurs obligations vont au-delà de l'intervention sanitaire », déclare Howard Catton, directeur de la politique en matière de soins infirmiers et de santé auprès du Conseil international des infirmières (CII). « Ils constituent le lien entre un système de soins de santé durable et la vie de tous les jours ».

En France, des infirmiers indépendants comme François Sterpione collaborent avec des enseignants, des directeurs et des parents pour faire en sorte qu'une petite fille reçoive tous les jours ses injections pour son diabète. Son objectif consiste à lui garantir une scolarité normale, « comme n'importe quel autre enfant ». En Suisse, une jeune infirmière a permis à une mère active de reprendre son travail (et retrouver sa confiance en soi) en adaptant le traitement de ses plaies selon son mode de vie.

En tant qu'infirmier diplômé, H. Catton connaît personnellement le sort des infirmiers aujourd'hui.

« Les infirmiers accompagnent un patient tout au long de la maladie, voire pendant plusieurs années dans le cas de maladies chroniques », explique-t-il. « Ils sont souvent au cœur des services de coordination, aident les patients à s'y retrouver dans les différents systèmes de santé et font souvent office de lien avec la couverture médicale universelle ».

À mesure que les maladies chroniques augmentent et que la situation démographique évolue, les systèmes de soins de santé sont obligés de fonctionner avec moins de moyens financiers, moins de personnel et moins de temps. H. Catton estime qu'il est de la responsabilité internationale de faire en sorte que ces personnes dévouées bénéficient non seulement d'un soutien aujourd'hui mais soient organisées de manière à réussir demain.

Respect et reconnaissance des infirmiers
« Des rapports actuels indiquent une pénurie totale des professionnels de santé d'environ 17,4 millions. Près de neuf millions d'entre eux sont des infirmiers », déclare H. Catton. « Si le recrutement représente un côté de la médaille, le maintien du personnel en est l'autre. Et mon conseil est simple : valorisez les infirmiers que vous avez. »

D'après H. Catton, un grand nombre d'infirmiers quittent leur emploi plus tôt que prévu en raison des exigences élevées et des mauvaises conditions de travail. De plus, les problèmes d'immigration mondiale et de mobilité exigent des compétences transculturelles et des connaissances linguistiques pour que les infirmiers puissent continuer à répondre aux besoins sans cesse plus spécialisés des patients.

H. Catton pense que la profession d'infirmier évoluera plus rapidement que le système des soins de santé ; ils doivent dès lors être orientés et soutenus pour travailler au maximum de leurs capacités, occuper des fonctions avancées et étendues, essentielles pour assurer la couverture médicale universelle.

« Les infirmiers doivent avoir accès aux opportunités de développement professionnel, clinique et de carrière ; ils doivent être reconnus et respectés dans leur travail ; et ils doivent être indemnisés (financièrement) en conséquence », souligne H. Catton. « D'autre part, les politiques nationales ont le pouvoir de concrétiser ces demandes. Ces facteurs jouent également un rôle essentiel dans le recrutement de jeunes talents étant donné la réduction du nombre de personnes souhaitant embrasser une carrière d'infirmier ».

A female nurse talking to a patient
Howard Catton speaking at conference
Howard Catton speaking at the ICN Congress in Barcelona

Faites participer les infirmiers aux décisions

Pour H. Catton, le rôle clé que joue l'infirmier va bien au-delà du chevet du patient. Il estime que leur rôle dans les principaux organes de décision est essentiel lorsqu'il s'agit de problèmes de santé locaux et mondiaux.

« Il y a quelques semaines, une infirmière m'a parlé de l'implication des infirmiers (ou de leur manque d'implication) dans un exercice catastrophe. Apparemment, les infirmières faisaient partie de l'équipe d'assainissement, mais celles-ci n'ont pas été consultées pour déterminer comment l'exercice devait être coordonné », ajoute H. Catton. « Comme l'a expliqué l'infirmière, l'excuse avancée était que le comité ne les avait pas invitées parce qu'il en était ainsi depuis toujours.
De plus, accaparés par leurs tâches sur le terrain, les infirmiers ont eu besoin du soutien de leur hiérarchie pour pouvoir participer à ce type de prises de décisions. »

Pour H. Catton, cela tombait sous le sens.

« Les infirmiers jouent un rôle primordial dans la reconstruction de l'infrastructure communautaire et sont les premiers à ressentir les conséquences du développement à long terme et des efforts d'assainissement après une catastrophe », explique-t-il. « Avec la nouvelle direction à la tête de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), je suis impatient de voir des changements dans ce domaine. D'un point de vue historique, la présence d'infirmiers ayant leur mot à dire au sein de l'Organisation n'a jamais été évidente, mais avec la nomination d'une infirmière en chef à l'OMS, l'avenir s'annonce prometteur. »

Soignez les relations avec vos infirmiers

Pour H. Catton, il y a quelque chose de fondamental dans le travail avec et pour les infirmiers. Qu'il s'agisse d'une collaboration ou d'une coalition ou bien simplement de s'entretenir avec eux et d'écouter leurs problèmes et leurs difficultés dans la pratique quotidienne, il estime que travailler avec eux comme alliés permet de saisir entièrement la façon dont les soins de santé sont organisés et dispensés et d'identifier les barrières et les meilleures solutions.

« Le temps de la hiérarchie dans les soins de santé est bien révolu », déclare H. Catton.

Selon lui, l'avenir des soins de santé ne peut se permettre de faire de la politique. Les infirmiers sont des partenaires de santé et ont voix au chapitre. Notre devoir est de les écouter.