bg-country-switch
DermaPlast®
ACTIVE

Blessures sportives : vaut-il mieux opter pour une solution de refroidissement ou de réchauffement ?

Le risque de blessure est inhérent au sport et peut toucher votre cheville ou votre genou. En cas de douleur aiguë, le refroidissement est la meilleure mesure à adopter dans l’immédiat. Réchauffer la blessure est contre-productif.

Tout le monde a vu cette scène des milliers de fois à la télé : un footballeur subit un tackle, tombe et se blesse au pied. Les soignants accourent sur le terrain, le médecin saisit un Ice Spray (lien vers la page des produits Ice Spray) et quelques secondes plus tard, le joueur est de nouveau sur pied. C’est de la magie ? Pas du tout. Le joueur ne retrouve pas la grande forme comme par miracle. Dans le meilleur des cas, il est simplement capable de tenir le rythme jusqu’au coup de sifflet final. Et dans la situation idéale, il pourra redonner le meilleur de lui-même plus rapidement grâce au spray. « En cas de blessures aiguës, il faut penser à deux mesures essentielles : appliquer de la glace et une compression », explique le Dr Mathis Frey, médecin de l’équipe de footballeurs professionnels du 1. FC Heidenheim.

Le refroidissement de la blessure soulage la douleur
Les sprays de glace ou les compresses ralentissent tous les processus du corps. Si vous appliquez de la glace sur votre cheville après un impact, les vaisseaux sanguins de cette zone se contractent et le sang circule plus lentement. Dans le meilleur des cas, cela pourrait éviter une hémorragie interne mineure. En règle générale, le corps envoie un liquide contenant des substances pour réparer les tissus blessés. Cette circulation est elle aussi plus lente, ce qui signifie que le genou ne gonfle pas beaucoup. Les substances messagères qui propagent les inflammations se déplacent aussi nettement moins vite. À long terme, le refroidissement de la blessure l’aide à cicatriser plus rapidement. Un effet secondaire agréable est que vous ressentez moins de douleur, car les nerfs ne sont plus sollicités excessivement.

Toutefois, il ne faut pas nécessairement utiliser un Ice Spray comme ceux utilisés par les médecins d’équipes sportives. Vous pouvez utiliser une vessie de glace conservée au congélateur, des glaçons placés dans un sachet ou maintenir la blessure sous un robinet d’eau froide pour soulager la douleur. N’oubliez pas de mettre un linge entre la peau et la compresse afin d’éviter les engelures. Outre le refroidissement de la blessure, le Dr Frey recommande aussi de maintenir le pied surélevé « au-dessus du niveau du cœur ».

La chaleur n’est bénéfique qu’en cas de blessures chroniques
Les médecins du sport utilisent aussi parfois des sachets chauffants en plus de la glace. Cependant, l’application de chaleur est contre-productive en cas de blessures aiguës. « La chaleur convient davantage aux blessures chroniques, surtout celles affectant le dos », explique le Dr Frey. La chaleur peut aider à étendre à nouveau les muscles raccourcis. La consigne est toujours la même : n’appliquez pas les sachets chauffants directement sur la peau. Il est préférable de les envelopper dans un linge afin d’éviter les brûlures.