white background
Now & Then

Les prémices – 1800-1873

Lorsque l'entreprise familiale de Paul Hartmann a été fondée en 1818 dans la ville souabe de Heidenheim, personne n'avait idée qu'elle deviendrait un jour un fournisseur international de premier plan de produits médicaux et d'hygiène : le groupe mondial actuel fut jadis une simple société textile. Voici le premier volet de l'histoire de la société, de 1800 à 1873.

HARTMANN history ludwig hartmann portrait
Ludwig von Hartmann

La famille Hartmann vivait jadis à Stuttgart. Mais au début du 19e siècle, le père Ludwig déménagea à Heidenheim avec sa femme et leurs 15 enfants. Le coton importé avait contribué à l'expansion de l'industrie textile dans cette ville située en bordure de la rivière Brenz, à 33 kilomètres au nord d'Ulm. Conseiller de commerce, Ludwig Hartmann, qui devint plus tard chevalier de l'Ordre de la Couronne de Wurtemberg et habilité en tant que tel à faire précéder son nom de famille du « von » aristocratique, souhaita participer aux activités de la région. Le 1er mars 1818, il fonda une entreprise textile qui reprit les activités de l'ancienne usine de filature Meebold.

Sous la direction de Hartmann, la nouvelle entreprise procéda au filage du coton et au blanchiment des tissus destinés à la fabrication de casquettes, de chaussettes et de mouchoirs. Les machines utilisées pour le filage du coton étant entraînées par l'eau, le site de la société avait été installé sur les rives de la rivière Brenz qui traverse Heidenheim. La Brenz était également une voie de communication importante : lorsque Hartmann souhaita s'entretenir avec des industriels des environs, tels que Friedrich Voith, il se rendit chez eux par bateau. Les entrepreneurs locaux, en particulier Hartmann, étaient naturellement très intéressés par la construction de routes pour les relier à la métropole Stuttgart.

Paul fils réinvente l'héritage paternel

Historic painting of the Scheckenbleiche
The Scheckenbleiche

L'infrastructure prit progressivement forme et les développements entrepris à Heidenheim contribuèrent à l'industrialisation du Wurtemberg. Parmi les fils de Ludwig, Paul venait de terminer son apprentissage et, à l'âge de 22 ans, rejoignit les activités en 1834. Neuf ans plus tard, en 1843, Paul et ses frères Carl et Eduard reprirent la société. Paul était responsable de la filature de coton à Heidenheim, Carl de l'usine de blanchiment et Eduard de l'usine de filature à Herbrechtigen. Paul Hartmann fit alors prendre une nouvelle orientation à son entreprise par le rachat de l'usine de blanchiment « Scheckenbleiche » en 1867, qui jeta les bases de l'entreprise actuelle PAUL HARTMANN AG.

À l'époque, l'entreprise portait le nom « usine de blanchiment, teinture et finition textile Paul Hartmann Heidenheim », et Paul père s'associa à ses fils Paul junior et Albert Hartmann. Bien que la production textile se poursuivit, les trois partenaires étaient promis à un plus grand destin. Passionné par tout ce qui touchait à la cicatrisation des plaies, à l'hygiène et au progrès médical, Hartmann père a bien vite fait œuvre de pionnier dans le secteur des pansements médicaux. Directeur de la société, il voyagea abondamment pour se rendre à des salons et congrès médicaux où il rassembla des informations et noua de nombreux contacts. Il savait que des efforts combinés et des partenariats solides mènent au succès, par ailleurs deux caractéristiques essentielles de la société aujourd'hui.

Progrès dans le soin des plaies

Historic profile shot of Victor von Bruns
Victor von Bruns

La guerre franco-prussienne de 1870/71 marqua un tournant dans le développement de la société. L'un des fils de Paul, Arthur Hartmann, était devenu médecin et prit part à la guerre en tant que membre du corps médical de l'armée du Wurtemberg. De retour après la guerre, il se plaignit de l'absence de pansements adéquats dans les hôpitaux militaires. Son père se préoccupa du problème, mais plus encore, s'attacha à trouver des solutions pour les soins de routine dans les hôpitaux civils, par exemple pour le soin des plaies après une intervention chirurgicale. Paul Hartmann contacta alors Victor von Bruns, chirurgien de Tübingen et auteur d'une invention révolutionnaire : la laine de coton dégraissée et blanchie, utilisée comme pansement pour absorber le sang et le pus.

Paul Hartmann mit l'invention absorbante et hygiénique de Bruns en pratique au début des années 1870. Le soin des plaies fit bien vite des progrès. Paul Hartmann franchit la première étape décisive vers la fabrication de produits médicaux lorsque son usine lança la production du nouveau pansement en 1873.